19 décembre 2006

10. Et ils se marièrent...

Galere_176

    La vie continue de s'écouler lentement chez les Galère. Kel est un ado parfait que le ménage n'effraie pas, quant à Célia, elle déprime dans son coin, se dit que ses enfants auront peut-être plus de chance qu'elle, rêve à Raphaël Ferrand... Raphaël Ferrand ?! Célia, je peux savoir ce qui te prend de rêver de Raphy ? La solitude, sans doute...

Galere_177

    Mardi vient de poindre à l'horizon lorsque tout à coup (notez au passage l'intensité dramatique de la scène) deux loups apparaissent et se font face. D'un côté, il y a Newton. Et de l'autre... euh... Newton aussi... Et vu comment ils se regardent, ils doivent sûrement penser qu'il y a un Newton de trop...

Galere_178

    Ce qui arriva devait arriver et arriva effectivement ! Pris d'un élan soudain de sauvagerie, Newton se jette sur Newton et les voici en train de s'arracher les poils aux pieds de la livreuse de journeaux. Euh... à sa place, je ne resterai pas là, elle risquerait de se faire bouffer un mollet... m'enfin, c'que j'en dis. Quant au gagnant de la bataille, il s'agit de Newton, bien sûr !


Galere_179

    On s'amuse comme on peut chez les Galère et le dernier amusement en date de Kel, c'est le Smustle, danse carrément débile pour ne dire complètement ridicule, mais si ça l'fait marrer, on va pas s'en plaindre. D'autant plus que ça coûte moins cher qu'un jeu de fléchettes auquel il triche allégrement.

Galere_180

    C'est le mercredi que Kel a décidé de fêter son anniversaire. Dans peu de temps, il sera un homme, un vrai... Pour l'occasion, Célia a invité sa fille Divine, dont les courbes sont encore aguichantes... oui parce qu'ensuite, elles le sont moins... Quant à moi, j'ai eu la présence d'esprit de faire aussi inviter Leïla. Pas question de perdre du temps !

Galere_181

    Et voici Kel, les pieds en plein dans l'âge adulte. Vous le trouvez beau, vous ? Bah moi non plus. Remarquez, ça aurait pu être pire. Il ne ressemble à son père que de loin, c'est une chance. Par contre, pour ce qui est du vestimentaire... on ne s'étendra pas là-dessus !

Galere_182

    Naturellement, lorsque Kel a appris qu'il était trop vieux pour faire de grandes études, monsieur s'est mis à péter un câble et à jouer à "blblblblblblbl" avec sa bouche ! Il a fallu faire venir le psy dare-dare qui l'a remis dans le droit chemin en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Mais t'en fais pas, Kel. C'est pas pour le boulot auquel tu es destiné que tes grandes études auraient servi à quelque chose.

Galere_183

    Le psy, ça l'a remis d'aplomb, à tel point qu'il était tout a fait concilliant quand je lui ai dis qu'il était temps de pousser un petit coup de drague avec la livreuse de pizza. Tout d'abord, Kel, il faut lui demander comment elle te trouve.

    - Ok, j'y cours... Alors beauté ? Est-ce que j'suis à ton goût, maintenant ?

    - Oh, Kel ! Tu es devenu si attirant ! réponds la jeune livreuse.

    Mouais, j'irai pas jusque là, non plus...

Galere_184

    - Tu sais, bébé... Toi et moi, on peut s'faire un p'tit nid d'amour, ici, dans ma petite cahutte. Qu'est-ce que t'en dis ?

    Moi j'en dis que tu vas un peu vite, coco ! Laisse-la réfléchir et...

    - Oh ! Kel ! Bien sûr que je suis d'accord ! Prends-moi dans tes bras, grand fou !

    Bon bah moi, je me tais...

Galere_185

    Première chose a faire maintenant que Leïla a emménagé (j't'en ficherai des "prends-moi dans tes bras, grand fou !"), c'est agrandir la maison. Avec les 8000§ qu'elle a ramené, ça n'a pas été difficile. Puis ensuite, après le relookage de rigueur, il a fallu lui trouver une petite tenue, à la future madame Galère. Perso, je la trouve très jolie vêtue ainsi, pas vous ? Beaucoup mieux que la tenue de livreuse qui risquait de refroidir les ardeurs de Kel...

Galere_186

    Jour 39, jeudi. Kel vient enfin de trouver un boulot dans la flammardise, et il pas l'air ravi-ravi.

    - J'étais fait pour devenir génie du crime, moi, pas pour pousser un caddie de golf.

    Tu sais, Kel, dans la vie, on fait pas toujours ce qu'on veut. La règle, c'est la règle, et si t'es pas content, c'est la même chose.

    - J'suis pas content !

    Ca m'aurait étonné...

Galere_187

    Décidement, Kel ne perd pas de temps... à moins que ce soit la nuisette transparente qui l'ait envoûté. Dans l'après-midi, il a demandé à Leïla de s'asseoir avec lui et lui a offert une... bague de fiançailles plaquage doré et diamant en plastique ?! Et tu crois qu'elle va accepter ça, triple buse ? Une femme, ça se bichonne avec de vrais bijoux et...

    - Ouais, bah on fait avec les moyens du bord... Alors pupuce, tu veux bien devenir ma femme ?

    - Ooooooh Kel, elle est ma-gni-fi-que ! Oui, oui, oui et re-oui !

    Ca c'est de l'enthousiasme ou je m'y connais pas.

Galere_188

    L'idée du mariage, ça chamboule la tête à n'importe qui et en particulier à Leïla. Perdu dans ses reflexions, à savoir si elle allait s'habiller en blanc ou en écru, elle en a oublié les patisseries au four ! Une chance qu'il y ait une alarme, comme ça les pompiers débarquent plus vite... C'est que j'ai hâte de voir leur tête, moi !

Galere_189

    Tiens donc, mais ne serait-ce pas la petite Erwan Martin ? La jolie rouquine au grand nez ? Celle capable de faire des descendances dignes de ce nom ? Kel, Leïla, vous savez ce qu'il vous reste à faire : je veux que l'héritier soit un garçon ! Pas de compromis possible, un garçon ou rien !

Galere_190

    Le vendredi, Célia est au boulot lorsque Kel se décide enfin à passer une alliance au doigt de Leïla qui ne peut plus retenir son sourire. Et devant vous, aujourd'hui, Leïla Boyer vient de devenir Leïla Galère. La pauvre, si elle savait ce qui l'attend !

Galere_191

    "Cher journal... Aujourd'hui, je me suis pris à penser au fait que je ne serai jamais cambrioleur, ou contrebandier, ou seigneur du crime. Parker n'a pas voulu que je prenne cet emploi et m'a forcé à devenir caddie de golf. Parfois, je la comprends pas, elle pourrait nous donner plein d'argent mais elle préfère nous regarder errer dans notre misère, comme si ça l'amusait..."

    Il croit pas si bien dire, en fait... Bah quoi ? J'ai plus le droit de jeter un oeil dans le journal intime de Kel ? Bande de rabas-joie...

Posté par ParkerJones à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 10. Et ils se marièrent...

Nouveau commentaire