15 décembre 2006

9. Premières amours

Galere_158

    Souvenez-vous, à la suite d'une malchance comme seule Parker sait les collectionner, Célia s'est retrouvée sans emploi juste avant de passer à l'âge sénior. Maintenant qu'elle est enfin du côté des croulants, la voilà qui erre sa tristesse et sa misère aux Bains Du Coin, dans l'espoir d'y trouver un billet de 200§ avant d'aller patauger avec un homme complètement nu... Célia, ma pauvre Célia, tu es tombée bien bas.

Galere_159

    Hey ! Non mais dis donc, Kel ! Je t'ai vu !
   
    - Chut, mamam n'a rien remarqué...

    C'est pas une raison ! Espèce de vil tricheur, oser faire ça à ta vieille mère. Je sais que vous ne vous entendez pas bien du tout, mais tout de même... Moi j'oserai pas... enfin... pas quand elle est dans la pièce, quoi...

Galere_160

    Trentième jour de galère, mardi. Toujours pas de travail pour notre chère Célia. Elle commence à déprimer, la pauvre, et se voit déjà passer le reste de ses jours assise dans un fauteuil à regarder le paysage par la fenêtre qu'elle n'a pas encore... Ca m'attriste de la voir dans cet état.

Galere_161

    Le lendemain, étant donné que Célia n'avait toujours pas le moral, je lui ai soufflé l'idée du siècle : celle d'inviter Boris, son premier amour, celui qu'elle a toujours aimé en dépit du passage furtif de Laurent. Bon, forcément, j'avais imaginé un petit dîner sur l'herbe et en tête à tête, pas sous la couette et en tête contre tête !

Galere_162

    Eh bah voilà, j'en étais sûre ! Voici ce que ça donne quand on ne s'en tient pas au simple dîner ! A force de papouilles et de mamours en petite tenue, tu as choqué ton fils. Kel t'en voulait déjà d'avoir abandonné son père Laurent, mais là, maintenant qu'il est ado et dans l'âge carrément bête, il te déteste ! Ah, c'est malin.

Galere_163

    Après le départ de Boris (que Kel a jeté dehors à grands coups de pied dans l'train), quelques travaux s'imposent, tant que les sous sont présents. Et voici ce que ça donne. Maintenant, il y a une vraie salle de bain et une vraie chambre ! Manque plus que les meubles, et tu seras comblée, Célia.

Galere_164

    Tout compte fait, je me demande si Kel n'a pas raison de détester Boris. Il a peut-être cru bien faire en offrant à Célia un vase à 4000§ (encore !) mais il a fait notre malheur plus que notre bonheur. Allez zou, encore une fortune qui part dans l'inventaire... je suis déprimée...

Galere_165

    Jeudi, jour 32. Célia vient enfin de trouver du boulot ! Mais forcément, un job de sénior payé à 60§ et des bérouettes, c'est pas ce qu'on pouvait trouver de mieux. Je dirais même qu'il n'y a pas plus pire. Mais l'important, c'est de gagner sa croûte, n'est-ce pas Célia ?

    - Bof... c'est pas avec ce salaire que je vais remplir le frigo complètement. J'ai deux gosses à charge, quand même !

    Mais t'en fais pas, tes gamins se débrouillent très bien avec ce qu'il y a sur le compte.

Galere_166

    D'ailleurs, aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Divine. Cette dernière va enfin passer adulte. J'ai hâte de voir la tête qu'elle va avoir. Elle était moche quand elle était bambine, toujours moche quand elle était enfant, et elle est enfin devenue belle lorsqu'elle est passée ado...

Galere_167

    Arg ! Mais qu'est-ce qu'elle est belle ! Mais pourquoi elle n'est pas héritière ? Hein ? Pourquoi ? Elle aurait fait des ravages avec ses yeux verts à tomber et son sourire à mourir... Bon, point de vue vestimentaire, c'est pas encore ça. Dès qu'elle sera partie, je lui offrirai une garde-robe digne de sa beauté.

Galere_168

    Ce soir est le dernier soir de Divine dans la... hum... maison familliale. Et c'est avec le sourire aux lèvres qu'elle quitte sa maman et son petit frère, direction un autre terrain, et une autre vie... ou plutôt, la même vie que sa mère. Après tout, elle est issue d'une famille pauvre, non ? Quoi de plus logique de la faire démarrer dans la vie avec juste 100§ en poche... elle aussi ? Je sais, je suis sadique...

Galere_169

    Le départ de Divine ne semble pas avoir entamé le moral de Kel. Par contre, ce vide se fait cruellement ressentir dans le lancer de fléchettes de Célia. Kel, c'est vraiment pas sympa de te moquer comme ça !

Galere_170

    Si j'en crois Kel, on s'ennuirait terriblement dans cette "baraque de pauvres". Pour palier à ce problème, j'ai décidé qu'il allait inviter une jeune fille en rendez-vous, histoire de lui prouver qu'en cherchant bien, on fini toujours par briser l'ennui. La petite s'appelle Costa Darwin. Belle, rousse, les yeux bleus... tout ce qui plait à Kel.

Galere_171

    Kel et Costa ont passé la journée à discuter, à jouer, à se charmer... Et c'est ainsi que, de fil en aiguille, Kel obtient enfin son premier baiser. J'espère bien évidemment qu'il ne décidera pas de faire sa vie avec cette fille parce qu'il est promis à une autre... sauf que ça, il le sait pas encore. Mais vu comme Leïla est jolie, je pense qu'elle fera craquer son coeur de rouquin timide.

Galere_172

    Le samedi soir, Célia revient du boulot, l'air contrarié. Eh ben Célia, qu'est-ce qui t'arrive ? Tu devrais être contente, tu vas d'arriver au top de ta carrière de sénior. Et puis là, pas de risque d'avoir une promotion suprise puisque tu ne peux pas aller plus loin. Alors dis-moi, pourquoi tu n'es pas contente ?

    - Parce que c'est pas bien payé !

    Aspiration famille, hein ?

Galere_173

    Malgré l'absence de Divine, le train-train quotidien reprend vite le dessus. Comme d'habitude, la douche est cassée, et comme d'habitude, c'est Célia qui s'y colle. Et elle n'a pas vraiment l'air contente de réparer une énième fois la plomberie. C'est qu'elle ferait presque peur à voir, avec cette tête-là !

Galere_174

    Le dimanche, c'est le jour que Kel préfère puisqu'il peut s'en aller de la maison et ainsi ne plus supporter sa gentille mère qui n'a pourtant rien fait pour s'attirer ses foudres. Et ce dimanche, le gamin est particulièrement content puisqu'il a retrouvé sa soeur dans le parc du magasin "Frigo Rapido". Des retrouvailles émouvantes qui lui ont permi de voir comme sa soeur s'était embellie.

Galere_175

    A votre avis, ce cadeau, ça vient de qui ? Boris ? Non... Laurent alors ? Non plus ! Alors qui ? Je vous le donne en mille : Costa ! La jolie Costa Darwin, à qui on donnerait le bon Sim sans confession. Ca se voit qu'elle vient d'une famille de riche, elle. Bon, et bien comme d'habitude, dans l'inventaire... Kel n'aura plus qu'à trouver une belle excuse bien bidon pour lui expliquer la disparition du piano. Ah, ces jeunes...

Posté par ParkerJones à 20:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur 9. Premières amours

    Woow tous les cadeaux ! Non mais quel dommage de ne pas pouvoir les garder, j'imagine bien ta frustration ^^
    Sinon je trouve que tu te débrouilles comme un chef, la maison avance, les petits grandissent... Bref, on attend la suite !
    Bises

    Posté par Astrée, 16 décembre 2006 à 09:21 | | Répondre
  • J'espère que je vais avoir le temps de faire la suite avant de partir pour Noel, sinon faudra attendre l'année prochaine :p

    Posté par Parker, 16 décembre 2006 à 12:02 | | Répondre
  • Au début, j'ai perdu pas mal de cadeaux comme ça, mais à présent, je les place dans l'inventaire des sims qui sont appelés à quitter le challenge. Comme ça, ils ne sont pas perdus pour tout le monde

    Posté par fonsine, 16 décembre 2006 à 15:19 | | Répondre
Nouveau commentaire