13 décembre 2006

8. La vieille Galère

Galere_141

    Dans la vraie vie, c'est pas facile de voir un facteur poursuivi par un petit roquet teigneux. Dans les Sims, ça se passe à chaque fois qu'un chien et qu'un facteur sont réunis sur une seule et même parcelle... Je peux vous dire que c'est tordant de voir le pauvre employé des postes courir à droite à gauche avec un clébard aux fesses !

Galere_142

    Après ce court intermède "facteur vs toutou", revenons à nos moutons... ou plutôt, à nos Galère. Nouille a décidé de squatter le seul meuble de cuisine pendant que tout le monde dormait. Kel aime beaucoup ce chat... je crois qu'il va essayer de l'adopter quand il sera plus grand, ça lui fera de la compagnie en plus de la livreuse de pizza.

Galere_143

    Et la maison s'agrandit petit à petit. Vous pouvez constater qu'il ne manque plus qu'un pan de mur complet plus deux ou trois petits bouts pour qu'elle soit enfin fermée. Courage, les Galères, bientôt vous serez à l'abri dans une belle caravane une pièce et sans roue !

Galere_144


    Comme le temps passe vite dans le monde des Sims. C'est aujourd'hui l'anniversaire de notre petit Kel, il va devenir ado. J'ai un peu peur de la tête qu'il va avoir, avec son andouille de voleur de simflouzes de père...

Galere_145

    Franchement, vous le trouvez beau, Kel ? Nan allez-y, je me vexerai pas... Moi je trouve qu'il est quand même moins moche que son père. Ok, il a une tête au carré avec un nez de traviole. Ok, il a la bouche si fine qu'on la remarque que quand il sourit... Mais dans l'ensemble, pour un fils de mocheté, il s'en sort pas trop mal !

Galere_146

    Je détestais Laurent avec ses cadeaux hors de prix, mais voilà maintenant que Boris s'y met... Boris, c'est le père de Divine, pour les ceuss qui auraient oublié. Non mais regardez-moi ça... Ca coute une fortune ça aussi, quand on le revend... je suis dépitée.

Galere_147

    Non Célia ! Non ! C'est une mauvaise idée ce que tu veux faire ! Une moufette, c'est pas un chat, ça ronronne pas quand on la caresse.

    - Mais regarde-la, elle est toute mimi...
   
    Peut-être mais je persiste à dire que c'est une très...

Galere_148

    ... mauvaise idée. Et voilà, qu'est-ce que je t'avais dit !

    - Keuf ! Keuf ! Arg ! Mais ça pue !

    Ah bah forcément, une moufette, ça n'a pas la réputation de sentir le Chanel n°5. Va te doucher, maintenant, tu sens le bouc... ou devrais-je dire plutôt : la moufette !

Galere_149

    Je le déteste... je le déteste... je le déteste... L'image parle d'elle-même. Encore ravi du rendez-vous qu'il a eu avec Célia, voilà que le père Boris se ramène avec un jacuzzi. Qu'est-ce que ça fait mal au coeur de le voir partir dans l'inventaire (le jacuzzi, pas Boris... encore que...)

Galere_150

    Jour 26, vendredi. Divine s'ennuie à mourir et en attendant que le bus de l'école arrive, elle se prend à lire le journal de la veille. Je la laisse faire parce que même si les nouvelles sont pas fraîches, au moins, ça la distrait un peu.

Galere_151

    Et tadaaaaaam ! Voici enfin ce qui ressemble maintenant à une vraie maison... du moins, vue de l'extérieur, parce que l'intérieur, c'est encore le salon qui fait chambre et cuisine en même temps. Mais maintenant, notre Célia aura l'air moins ridicule lorsqu'elle ramènera un collègue du travail. Bon, évidemment, faut pas le faire entrer... que voulez-vous, on peut pas tout avoir en une seule et même fois.

Galere_152

    C'est samedi aujourd'hui, et le samedi c'est bien connu, c'est le jour où les ados sortent. Kel est donc sorti faire un tour au "Frigo Rapido", histoire de faire les provisions en plus de quelques rencontres. Il a d'ailleurs flashé sur la jolie caissière à qui il raconte ses malheurs en lui disant tristement que chez lui, il n'y a même pas un seul bureau pour qu'il puisse faire ses devoirs.

Galere_153

    Ah tu peux sourire, tiens ! Tu peux être fière de toi, aussi. Bravo ! Tu viens d'obtenir ta troisième promotion alors que tu savais parfaitement que tu n'en avais pas le droit.

    - Mais j'ai pas pu dire non... tu te rends compte que mon burger végétarien a été un succès ?

    Eh bien puisque c'est vraiment un succès, t'auras qu'à en manger à la maison devant le journal quand tu auras démissionné... Et en passant, rends la prime à ton patron. Je sais, le monde est cruel mais c'est ainsi.

Galere_154

    Maintenant qu'elle n'a plus de boulot, Célia se lève aux aurores pour aller faire un peu de jardinage. Ou plutôt, pour aller reboucher un trou brillamment creusé par un toutou noir aux yeux jaunes qui brillaient dans la nuit. Effrayant...

Galere_155

    Après avoir rebouché le fossé qui obstruait le passage, j'ordonne à Célia d'aller voir dans le journal si un nouveau job dans la cuisine se libère. Mais rien, que dalle. Sport, politique, flemmardise... tout sauf la cuisine. Je connais une Galère qui va encore ramer, à quelques heures de son passage à l'âge sénior.

Galere_156

    Cette scène me ramène bien loin auparavant, lorsque Célia n'avait ni rond, ni maison, ni gosses... rien, quoi. Elle était obligée de travailler dans un café pour gagner sa croûte, exactement comme aujourd'hui et ce, jusqu'à ce qu'elle retrouve son boulot. Sauf que là, elle a deux ados à charge et un frigo à remplir plus fréquemment qu'à l'habitude.

Galere_157

    Et voilà, l'heure fatidique vient d'arriver. Célia, NOTRE Célia, notre belle fondatrice aux cheveux de feu vient de sauter dans le panier des vieux... Et ça n'a pas l'air de lui faire trop plaisir. Allez Célia, tu vas encore vivre un petit bout de temps puisque tu avais une belle aspiration dorée quand tu as soufflé les bougies.

    - Je sais, mais c'est pas ça qui me chiffonne.

    Ah ? C'est quoi alors ?

    - Bah... les boulots de sénior... ils sont moins bien payés !

    No comment...


    Et le score joue au yoyo, nous en sommes maintenant à... euh... 15000 + 3000 = 18000 - 1000 = 17000 points ! Mouais... peut mieux faire...

Posté par ParkerJones à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 8. La vieille Galère

Nouveau commentaire